Ouzbekistan - Turkmenistan - Tadjikistan - Kirghizstan - Kirghizie - Asie Centrale

L’OUZBEKISTAN SANS GUIDE ACCOMPAGNATEUR

Asie Centrale sur Facebook
Samarcande
                                                                                                 Samarcande

Les routes d’Ouzbékistan

Les cartes routières et les panneaux sont chose rare en Ouzbékistan. Les routes sont en général asphaltées, et couvrent largement le pays, en reliant les villes principales. Un large programme de modernisation du pays est en cours, avec la construction de nouvelles autoroutes, pouvant résister aux grands écarts de températures caractéristiques de ce pays au climat très continental.

La conduite locale peut surprendre, mieux vaut être vigilant. De plus, il est préférable de ne pas circuler de nuit, les éclairages font souvent défaut. Il n’est pas rare de voir du bétail traverser les routes. En cas d’accident, il faut appeler la police, qui viendra dresser le constat. L’assurance auto est obligatoire, mais la carte verte n’est pas valable. Les pompes à essence sont inégalement réparties dans le pays, mieux vaut prévoir une grande réserve pour traverser les déserts.

Il est relativement simple de louer un véhicule avec chauffeur en Ouzbékistan, des taxis individuels ou collectifs. On demandera le prix, en général abordable, avant le début de la course. Il est en revanche impossible de louer une voiture sans chauffeur.

Les trains en Ouzbékistan

Le voyage par le train est non seulement pratique, mais il est aussi agréable et intéressant. Pour cette raison il y a des trains réguliers Nasaf, Sharq et Afrosiyab sur les itinéraires  Tachkent-Samarkand-Boukhara-Karchi et retour en TGV (Talgo espagnole). Le réseau ferroviaire ouzbèk dispose de trains modernes et confortables, climatisés. Pour aller à Ourguentch le train se dirige vers Zarafshon et Uchkuduk en partance de Navoï avant de passer par Boukhara. Le train qui va de Ourguentch à Boukhara est hebdomadaire.

Horaires des trains

Depuis 2012, le train Talgo fait la navette entre Samarcande et Tachkent.
Tous les jours, départ de Tachkent à 07:00 et 08:00, arrivée a Samarcande à 09:10 et 10:10.
Départ de Samarcande pour Tachkent tous les jours à 17:00 et 18:00.

Gare ferroviaire Samarcande
                                     Gare ferroviaire Samarcande

Transport aérien

Les liaisons aériennes internationales vers l’Ouzbékistan sont fiables. Paris est relié à Tachkent au rythme des vols directs hebdomadaires tous les mardi et vendredi par la compagnie nationale Uzbekistan Airways. Uzbekistan Airways est équipé d’avions modernes, des Boeing ou des Airbus, maintenus suivant les standards internationaux. Les liaisons avec la France peuvent se faire également via Istanbul et Turkish Airlines, Francfort ou Londres avec Uzbekistan Airways et Riga avec Air Baltic, ou via Moscou.

Métro de Tachkent

La capitale de l’Ouzbékistan est l’unique ville d’Asie centrale ayant un métro, avec trois lignes. La première ligne fut inaugurée pendant la période soviétique en 1977. Chaque station de métro tachkentois est personnalisée : à la station Pakhtagor, c’est la fleur de coton qui sert de thème, le poète Alisher Navoï pour la station éponyme, marbres et grands lustres pour la station Mustakillik, rappelant l’indépendance du pays… Quelques stations valent le détour.

Sécurité des déplacements en Ouzbékistan

  • Transports : prendre le bus ne pose pas de souci, et habituellement les autres passagers voudront faire connaissance assez rapidement. Les taxis mis à disposition par les hôtels sont sûrs, ainsi que ceux des arrêts de taxis.
  • Femme voyageant seule en Ouzbékistan : il n’y a pas de problème majeure pour une femme à voyager seule dans l’Ouzbékistan. Dans les transports locaux, mieux vaut s’asseoir près d’une femme et de nouer contact. L’occidentale est souvent considérée comme étant une femme « facile », d’autant plus avenante en voyageant seule, donc célibataire. Les hommes restent pourtant polis.
  • Voyager de nuit : il est avantageux de prendre des bus ou des taxis de nuit, compte tenu de la longueur des étapes. La sécurité est quasi totale : l’Ouzbékistan dort. Dans les villes, l’éclairage est inexistant à certains endroits. En y allant pas, on évite de rencontrer des personnes mal intentionnées ou, plus probablement, de tomber dans un trou voire même une bouche d’égout. Il n’y a pratiquement pas de tradition de vie nocturne en Ouzbékistan, et mis à part les quartiers des restaurants et boîtes de nuit, la ville est déserte et sombre dès la tombée de la nuit.

Voyage en Ouzbékistan Travel in Uzbekistan Reise nach Usbekistan agenzia di viaggi uzbeka Viaje a Uzbekistán