Formalités administratives et douanières

Obtenir son visa pour venir en Ouzbékistan

Visa pour l’Ouzbékistan

Information pour les citoyens de la République Française 

A partir du 5 octobre 2018 les citoyens de la République Française bénéficient d’un régime sans visa pour entrer en Ouzbékistan pour une durée de 30 jours.

Le passeport doit être valable 3 mois minimum après le retour d’Ouzbékistan.

Le régime sans visa s’applique aux détenteurs de toutes les catégories de passeports, qui envisagent de se rendre en République d’Ouzbékistan pendant une période maximale de 30 jours, quel que soit le but de leur voyage.

L’enregistrement des voyageurs etrangers en Ouzbékistan 

Tous les voyageurs effectuant un séjour supérieur à 72h en Ouzbékistan doivent impérativement se faire enregistrer et payer la taxe de séjour.

La taxe de séjour est due par personne et par nuit (son montant varie environ 1 euros ou peut-être un peu plus selon le type d’hébergement (hôtel, meublé de tourisme, camping, camping car, tente etc.) à la charge de l’agence.

L’enregistrement se fait par les hôtels/par un particulier au cas où vous séjournez chez un particulier/soit par les voyageurs eux-mêmes auprès du service d’enregistrement ou via le site internet reg.emehmon.uz

Un régime d’exemption de visa a été mis en place pour une durée
de 30 jours pour les citoyens des pays suivants: Australie, Autriche, Argentine, Bosnie-Herzégovine, Vatican, Luxembourg, Hongrie, État de Brunéi Darussalam, Israël, Grèce, Indonésie, Irlande, Islande, Italie, Canada, Andorre, Liechtenstein, Monaco, Belgique, Danemark, Espagne, Pays-Bas, Norvège, Suède, Lettonie, Lituanie, Malaisie, Mongolie, Nouvelle-Zélande, Portugal, Bulgarie, République de Chypre, République de Corée, Malte, Émirats Arabes Unis, Pologne, Saint-Marin, Serbie, Slovénie, Croatie Chili, Roumanie, Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, Singapour, Slovaquie, Turquie, Brésil, Allemagne, Finlande, France, Monténégro, Tchéquie, Suisse, Estonie, Japon.

E-Visa

Les citoyens des pays suivants peuvent obtenir les visas électroniques
e-visa.gov.uz

AlbanieGhanaCosta RicaNauruTonga
Les Etats UnisGuyanaCôte d’Ivoire PalaosTrinité-et-Tobago
AngolaGuatemalaCubaPanamaTunisie
Antigua-et-BarbudaHondurasKoweïtParaguayOman
BahamasGrenadeBoliviePérouFidji
BangladeshRép. DominicaineLaosSamoaPhilippines
BarbadeDominiqueLibanArabieSaouditeInde
BahreïnAlgérieMaldivesSeychellesChine
BelizJordanieMacédoineSénégalSri Lanka
Emirats Arabes Unis Cabo VerdeMarocSaint V.et les GrenadinesEquateur
VenezuelaCambodgeMexiqueSaint-Kitts et NevisEl Salvador
BhoutanCamerounEgypteSainte-LucieJamaïque
VanuatuKiribatiMicronésieLes ïles SalomonQatar
Viet Nam ColombieNépalSuriname 
GabonCorée du NordNicaraguaThaïlande 

Adresses utiles

En France :
Ambassade d’Ouzbékistan (fonctions consulaires assurées par l’ambassade)
22, rue d’Aguesseau, 75008 Paris.
Tél. : 01-53-30-03-53. Fax : 01-53-30-03-54.

Site de l’ambassade d’Ouzbékistan

En Belgique :
Ambassade d’Ouzbékistan
99, avenue Franklin-Roosevelt
1050 Bruxelles. Tél. :(00-32) 672-88-44.
http://www.uzbekistan.be/

Pour les Suisses :
Les ambassades en France et en Belgique sont chargées des ressortissants suisses.

Pour les Canadiens :
L’ambassade d’Ouzbékistan aux États-Unis est chargée des ressortissants canadiens.
746 Massachusetts Avenue, Washington D.C.20036. Tél. : (202) 530-72-91.

Monnaie

Le soum est la seule devise légale en Ouzbékistan,mais le dollar américain est une devise étrangère reconnue parfois acceptée par certains commerçants. À noter que les cartes de crédit type Visa, American Express… sont très peu acceptées (seulement dans quelques grands hôtels) et les appareils distributeurs de billets extrêmement rares. Le chèque n’existe pas.

Les bureaux de change sont nombreux. Les transactions, même d’un montant relativement élevé, se font en liquide. Les coupures en circulation sont de faible montant (la plus grosse coupure -50 000 soums équivaut à 5 €) ce qui implique de devoir transporter un assez gros volume de coupures.

La législation douanière exige la déclaration à l’arrivée des biens, valeurs et devises. La législation douanière exige que soit faite à l’arrivée sur le territoire Ouzbek une déclaration de toutes les devises, y compris celles en chèque voyage, des valeurs et des biens. Cette formalité s’accomplit en complétant deux formulaires de déclaration de douane (T6), dont l’un sera remis au voyageur et que celui-ci doit garder précieusement jusqu’à sa sortie du pays.

À sa sortie du territoire ouzbek, le voyageur doit remplir une nouvelle déclaration (T6) indiquant les devises en sa possession et présenter celle obtenue à l’entrée en Ouzbékistan. Si la somme entrée est supérieure à 5 000 USD, le formulaire de déclaration douanière est différent (TC-28), les taxes qui existaient auparavant sur les sommes d’argent importé ont été supprimées.

Si le montant déclaré à la sortie est inférieur à la somme déclarée à l’entrée, aucun justificatif n’est demandé. Dans le cas contraire (si la somme à la sortie est plus élevée que celle déclarée à l’entrée), des justificatifs devront être fournis (tickets de retrait en espèces par carte bancaire, justificatifs de salaires perçus etc.). La sortie de devises est justifiée par la présentation des documents reçus à l’entrée.

Rappel important : la totalité des devises détenues par les voyageurs doivent être déclarées. Dans le cas contraire les voyageurs se verront confisquer les sommes non déclarées et s’exposeront à des poursuites pénales.

Sécurité

L’Ouzbékistan est un pays sur et les touristes ne risquent absolument rien de la part de la population. Avant tout voyage en Ouzbékistan, il est néanmoins recommandé de se renseigner sur la situation sur le site des affaires étrangères.